Investir dans des panneaux solaires vaut-il encore la peine ?

Posted on 23/04/2019 by Anke
Investir dans des panneaux solaires vaut-il encore la peine ?
En Flandre, tout propriétaire de panneaux photovoltaïques est désormais soumis par son gestionnaire de réseau à un tarif prosumer (consommateur et producteur) pour l'emploi du réseau d'électricité. Il est compris entre 87 et 129 € par kVA (kilovoltampère). En Wallonie, outre une redevance relativement modeste, il est question de supprimer les certificats verts et d'introduire un tarif prosumer en 2020.À première vue, le montant de la redevance n'est pas rédhibitoire, mais la situation conduit beaucoup de gens à s'interroger sur le rendement réel des panneaux photovoltaïques.En outre, l'introduction annoncée des nouveaux compteurs d'électricité "intelligents" influence la décision d'acquérir ou non de tels panneaux solaires.Si vous êtes sur le point d'investir dans l'énergie verte, mais ne savez pas si les panneaux photovoltaïques sont encore profitables ou non, lisez sans plus tarder l'article ci-dessous !

L'arrivée du compteur d'électricité intelligent

Dans les prochaines années, les vieux compteurs d'électricité de nos habitations devront céder la place à de nouveaux modèles numériques, dits "intelligents".Ils fourniront au gestionnaire de réseau des renseignements bien plus complets et précis :
  • ce qui se passe exactement sur le réseau électrique ;
  • quelle quantité d'électricité vous injectez ;
  • quelle quantité d'électricité vous consommez.
Quelles seront les conséquences pour les propriétaires de panneaux photovoltaïques ? Prenons un exemple chiffré pour mieux le comprendre.Sur les anciens compteurs, le disque tourne à l'envers lorsque les panneaux photovoltaïques envoient du courant électrique sur le réseau. Si vous avez diffusé 3.500 kWh sur le réseau électrique et en avez consommé 2.900, le compteur bidirectionnel enregistre un surplus final de 600 kWh.Un tel modèle de compteur sera remplacé à terme par la variante intelligente, dont le compte rendu est nettement plus précis.Supposons que vos panneaux photovoltaïques produisent 3.500 kWh par an. Vous en consommez immédiatement 1.100 et injectez le solde (2.400 kWh) dans le réseau d'électricité. Le reste de l'année, vous consommez 2.900 kWh, tirés du réseau. Votre consommation annuelle totale s'élève à 4.000 kWh, mais vos besoins nets ne sont que de 500 kWh (4.000 consommés moins 3.500 produits). Avec le tarif différencié pour prosumers, la facture fera une distinction entre la consommation brute et nette, en l'occurrence 2900 kWh que vous avez puisés sur le réseau d'électricité (= consommation brute, aux tarifs habituels du gestionnaire de réseau) et 500 kWh que vous avez consommés en plus par rapport à l'électricité que vous avez injectée (= consommation nette, c'est-à-dire le surplus d'électricité pour lasquelle vous payez des frais d'énergie, taxes et cotisations). Vous devrez finalement payer pour cette consommation brute et nette."Si vous voulez aller plus loin et faire une simulation de ce que vous rapportera l'installation de panneaux solaires avec un compteur intelligent, utilisez le simulateur de la CWAPE.Il est donc préférable de consommer immédiatement autant d'énergie que possible afin de limiter les prélèvements sur le réseau électrique. Vous retirez ainsi le maximum de votre investissement en panneaux photovoltaïques pour alléger autant que possible la facture finale.

Consommer plus d'électricité produite soi-même

Voici quelques façons d'augmenter la consommation immédiate d'électricité (celle qui est produite par l'installation photovoltaïque) afin d'augmenter le rendement de cette dernière :
  • Faites tourner le lave-linge, le lave-vaisselle et le séchoir en journée (surtout par beau temps) lorsque vous êtes au travail ;
  • Si vous travaillez à domicile (au moins quelques jours par semaine), profitez-en pour recharger votre voiture électrique en journée ;
  • Achetez une batterie domestique pour la charger en énergie solaire.

Les panneaux photovoltaïques rapportent plus qu'un carnet d'épargne

Comme on l'a vu ci-dessus, les panneaux solaires demeurent toujours le choix approprié pour quiconque cherche un investissement lui garantissant un rendement.Les panneaux solaires sont en effet la bonne façon d'éviter les hausses de prix de l'électricité. Si vous avez de l'argent qui dort sur un carnet d'épargne, sachez qu'il ne rapporte pratiquement rien. Comparez-en les rendements avec le taux d'inflation de l'indice des prix à la consommation.Qui plus est, le prix d'achat et d'installation des panneaux solaires a sérieusement diminué. Au début, il fallait tabler sur 8.000 à 10.000 euros pour une installation, contre en moyenne 7. 000 euros aujourd'hui.Si vous y ajoutez un usage optimal de l'énergie solaire, votre investissement dans des panneaux photovoltaïques sera certainement un choix gagnant.

Coût des panneaux photovoltaïques

Une installation solaire de 4 kWc (kilowatt-crête) coûte en général de 6.500 à 7.500 euros, TVA comprise. Elle fournit en moyenne 3.600 kWh d'électricité par an, ce qui suffit pour couvrir les besoins d'un ménage ordinaire.À cela s'ajoutent évidemment la redevance, qui s'élève à minimum 360 € par an pour une installation de 4 kWc en Flandre, et l'introduction du tarif prosumer en 2020 en Wallonie.

Délai de rendement des panneaux solaires

La redevance allonge d'office le délai de rentabilité d'une installation photovoltaïque. Autrefois, celle-ci était généralement récupérée en 9 ans ; le délai d'amortissement est entre-temps passé à 12 ou 13 ans. En voici un bref calcul :Le prix moyen de l'électricité est de 23 eurocentimes par kWh en Wallonie et 25 en Flandre. Un ménage moyen qui consomme environ 3.500 kWh par an payera donc respectivement 803 et 875 euros d'électricité chaque année.Une installation photovoltaïque d'une maison de plus de 5 ans coûte environ 6.500 euros.6.500 euros / (875-360) = 12 ans et 7 mois.Si vous installez les panneaux photovoltaïques après le placement d'un compteur électrique intelligent, le délai d'amortissement dépendra de la quantité d'énergie consommée immédiatement et de celle puisée du réseau.Le simulateur de la CWAPE montre assez clairement l'impact du remplacement d'un compteur bidirectionnel vers un compteur intelligent sur la facture d'électricité. Vous pouvez de la sorte vérifier par vous-même le délai nécessaire pour amortir l'investissement photovoltaïque.Astuce : Pour réduire les coûts, on conseille de comparer chaque année les prix de fournisseurs d'électricité et de profiter de ristournes (non relatées à la consommation) octroyées aux nouveaux clients. Vous pouvez de la sorte compenser en partie les coûts de la redevance, de la location du compteur, des taxes et prélèvements.

Les panneaux photovoltaïques sont-ils encore intéressants ?

Avec les compteurs d'électricité actuels, les panneaux solaires sont assurément un investissement rentable. Certes, le gain net a baissé à cause de la redevance, mais dans tous les cas le rendement est bien supérieur à celui d'un carnet d'épargne.Avec l'installation prochaine des compteurs électriques intelligents, ces mêmes panneaux photovoltaïques demeureront un investissement bénéficiaire, mais qui dépendra surtout de votre faculté à ajuster le nombre de panneaux solaires à votre consommation d'électricité en temps réel. En effet, vous devez en produire suffisamment pour votre usage propre et immédiat, mais pas trop pour éviter de surcharger le réseau d'électricité.Avant de passer à l'achat, calculez donc soigneusement le nombre de panneaux solaires dont vous avez effectivement besoin.

Afin de rendre votre visite sur notre site Web plus personnelle et plus facile, notre site Web utilise des cookies. Vous voulez en savoir plus ? Regardez notre cookies.
Got it!