Fixe ou variable ? Quel est le meilleur choix pour le prix de l’énergie ?

Posted on 07/05/2019 by Anke
Contrat à prix fixe ou variable, quel est le meilleur choix ?
Pas toujours évident de choisir un nouveau fournisseur d'énergie ni surtout de dénicher la formule la plus appropriée au ménage. Chacune a ses avantages et ses inconvénients – sans oublier que la composition et les habitudes varient d’un ménage à l’autre. Car si le profil de consommateurs de vos voisins est complètement différent du vôtre, le "contrat génial" qu'ils vous recommandent n'est peut-être pas tout à fait adapté à votre situation. Même si vos logements sont similaires.Un marché ouvert, tel celui des fournisseurs d'énergie en Belgique, implique une grande diversité de choix, d'options et de formules. Au point, parfois, d'en perdre son latin. L'une des décisions essentielles consiste à choisir entre un contrat à prix fixe ou variable.Avec des prix fixes de l'énergie, vous dormez sur vos deux oreilles. Vous ne craignez pas les hausses tarifaires, mais ne pourrez pas non plus bénéficier de baisses éventuelles …Avec un prix variable, les évolutions peuvent aller dans les deux sens : vous pourriez payer moins cher en cas de baisse des prix, ou plus cher si le marché se renchérit.

Contrat à prix variable

Un plan tarifaire variable peut avoir des répercussions soudaines et significatives sur la facture.Celle-ci dépend également des prix de distribution, de transport et des taxes. Ces trois facteurs restent très stables ; c'est surtout du côté du prix de l'énergie que les fluctuations sont sensibles.Souscrire un contrat variable implique de payer un prix calculé en fonction des évolutions du marché. Celui-ci dépend de plusieurs facteurs, entre autres les fluctuations du prix du pétrole. Il est par conséquent difficile de prédire si la facture va augmenter ou diminuer dans les prochains mois.Dans notre module de comparaison, nous tenons déjà compte des fluctuations possibles et donnons une indication du prix annuel.Il faut également savoir que la réglementation a été récemment modifiée. Désormais, les indexations ne sont plus forcément trimestrielles, mais peuvent également avoir lieu tous les mois.Et pourtant, un contrat à prix variable est souvent le choix le plus avantageux, en particulier pour le gaz. Car tout comme pour un emprunt hypothécaire, le prix de départ d'un contrat variable est plus bas que celui d'un contrat à prix fixe, qui comprend d'office une marge de sécurité pour couvrir les risques de hausse éventuelle.

Contrat à prix fixe

En souscrivant un contrat à prix fixe, vous êtes assuré de toujours payer le même prix au kWh ou par m³, qui ne fluctuera pas jusqu'au terme du contrat. Le prix de transport, de distribution et les taxes peuvent, de leur côté, fluctuer.

Prix fixe ne signifie pas acomptes identiques

Chaque fournisseur d'énergie établit une estimation de votre consommation annuelle, dont il étale le paiement sur une période de 12 mois.Cette estimation est basée sur la consommation de votre ménage les années précédentes, sur l'évolution des prix de l'énergie et des autres coûts (transport et distribution).Le montant que vous payez chaque mois ou chaque trimestre est un acompte. Celui-ci ne change qu'au moment du décompte annuel. Pour établir celui-ci, même avec un contrat à prix fixe, votre fournisseur vous demande chaque année un relevé de compteur. Vous devrez ensuite soit payer un surcroît de consommation, soit être remboursé si vous avez consommé moins que prévu. Car même si le prix demeure identique tout au long du contrat, votre consommation, elle, évolue, sans parler des facteurs externes qui influencent le prix. Et cela affecte évidemment la facture finale.

Même fournisseur, autres tarifs

Pour un même fournisseur, les prix de l'énergie peuvent varier trimestriellement ou mensuellement selon que le contrat soit à prix révisable. Mais les prix et promotions ultérieurs de votre fournisseur peuvent être différents de ceux auxquels vous avez souscrit, voire plus avantageux par moment.Cela s'explique parce que les tarifs sont recalculés chaque mois, tandis que les promotions et ristournes varient de périodiquement : certaines durent tout un mois, d'autres se limitent à la quinzaine…

Choisir entre un contrat à prix fixe ou variable

Quel est le tarif le plus avantageux dans votre situation ? Vous le saurez rapidement et facilement en utilisant notre module comparatif.Ce module tient (entre autres) compte de :
  • La taille de votre ménage
  • La surface habitable
  • Vos habitudes et votre consommation
Depuis avril 2016, les prix variables sont moins élevés que les prix fixes, mais cela ne doit pas vous empêcher d'analyser votre profil de consommation avant d'opter pour un plan tarifaire.Traditionnellement, il est préférable de souscrire un contrat à prix fixe durant l'été, lorsque les prix sont plus bas (la demande est inférieure à l'offre) ; à l'inverse, il vaut mieux opter pour des prix variables au plus fort de l'hiver : vu que la demande est appelée à diminuer, l'offre va probablement devenir trop abondante et exercer une pression sur les prix.Mais si vous êtes du genre prudent et voulez absolument éviter toute mauvaise surprise, souscrivez un plan tarifaire fixe.Vous prenez évidemment plus de risques avec un contrat à prix variable, mais pouvez éventuellement bénéficier de baisses de prix. Heureusement, grâce à la libéralisation du marché belge de l'énergie, vous pouvez facilement changer de fournisseur si vous estimez que le vôtre est trop cher. Et cela, à tout moment.

Pouvons-nous utiliser vos informations pour vous montrer des annonces publicitaires intéressantes ?
Nos partenaires collectent des informations et utilisent des cookies pour personnaliser et mesurer les publicités.
Voir comment nous et nos partenaires et nous collectons et utilisons les données.
En orde