Téléphoner depuis ou vers l’étranger : à quoi prendre garde ?

Posted on 11/06/2019 by Anke
Quoi qu'on en pense, les frais de roaming téléphonique peuvent lourdement grever une facture de téléphonie mobile. Surtout lorsqu'on ne sait pas exactement comment les éviter. Le roaming, ce sont les frais encourus pour téléphoner, envoyer des SMS et surfer sur un réseau téléphonique étranger.On entend souvent que la législation est confuse, voire déconcertante. Car comment réagir à un appel téléphonique alors que vous êtes à l'étranger ?Ne vaut-il pas mieux recontacter cette personne en Belgique ? Et à combien revient l'envoi de SMS ou l'écoute de la boîte vocale lorsqu'on est au-delà des frontières du pays ?Juste avant le début de la haute saison touristique, exposer tout cela clairement nous semble une idée judicieuse. Vous saurez à quoi prendre garde si vous partez vers des villégiatures lointaines.

En déplacement dans l'Union européenne

Si vous êtes en vacances sur le territoire de l'Union européenne, vous n'avez pas nécessairement besoin de désactiver le roaming. Pas non plus de grosses craintes à nourrir pour des coups de fil ou l'envoi de SMS.En effet, depuis juin 2017, aucun frais de roaming ne peut être réclamé lorsqu'on est dans un pays de l'Union. Cela signifie que, où que vous soyez dans l'UE, vous payerez le même montant pour passer un appel, envoyer un SMS ou surfer sur Internet que si vous étiez dans votre propre pays. Bref, pas de facture salée à redouter au retour de vacances.

Détails à prendre en considération

Mais il y a anguille sous roche. Veillez tout de même à quelques détails…La première clarification essentielle, c'est que l'on parle bien des États membres de l'Union européenne, et non de l'ensemble du continent ! Prenez garde si votre destination de vacances n'est pas l'un des 28 États membres (bientôt 27, après le Brexit). C'est par exemple le cas de la Suisse et de quelques États des Balkans. Là-bas, le prix des communications sur appareil nomade demeure élevé.Quelques nations ont rejoint la convention conclue par l'Union européenne à propos du prix du roaming : c'est le cas du Liechtenstein, de l'Islande et de la Norvège. Si vous vous rendez cet été dans l'un de ces 3 pays, vous avez de la chance : les tarifs d'abonnement seront les mêmes qu'en Belgique.Outre ce régime pour l'UE, certains fournisseurs d'accès y ajoutent quelques régions ou pays supplémentaires où le roaming se pratique sans frais additionnels. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur avant votre départ.

Téléphoner de la Belgique vers un État de l'Union, ou l'inverse ?

Mais le vrai piège à éviter, c'est qu'il est beaucoup plus coûteux de téléphoner de la Belgique vers l'étranger que l'inverse. Ainsi, si l'un de vos proches restés en Belgique vous téléphone alors que vous êtes à l'étranger, ne décrochez pas et rappelez-le de suite. Cela dit, si vous décrochez, vous n'aurez aucun supplément à payer : la communication est gratuite pour vous.

Séjour prolongé dans un autre pays de l'UE ?

Si vous séjournez plus de 4 mois à l'étranger, les fournisseurs de téléphonie mobile ont le droit de vous facturer un surcoût, même dans un pays où les frais de roaming ont en théorie été supprimés.

Téléphoner vers un numéro de l'UE

On l'a dit plus haut, si vous formez un numéro non belge depuis la Belgique, vous vous exposez toujours aux tarifs internationaux fixés par votre fournisseur télécom. Il n'y a donc pas de différence entre un numéro de l'UE et les autres numéros étrangers.

En vacances en dehors de l'Union européenne

Vous avez choisi un pays qui ne fait pas partie de l'Union européenne comme destination de villégiature ? Vous devrez alors probablement subir les frais de roaming de votre opérateur. Consultez son site Internet pour les connaître.Ils diffèrent d'un pays à l'autre, mais en général, plus vous êtes éloigné de la Belgique ou de l'Europe, plus les tarifs sont chers.On vous recommande une attention toute particulière pour le surf nomade en dehors de l'Union européenne : il coûte les yeux de la tête. Les tarifs peuvent largement dépasser les 10 € par mégabyte. Dans ce cas, il est préférable de rechercher un lieu avec Wi-Fi gratuit, par exemple un hôtel, un bar ou une chaîne de restauration rapide.

Afin de rendre votre visite sur notre site Web plus personnelle et plus facile, notre site Web utilise des cookies. Vous voulez en savoir plus ? Regardez notre cookies.
Got it!